Après le 1er tour : on lâche rien !

Le monde du travail, qui s’est rassemblé dans les rues ce 1er mai, n’était pas à la fête. Il sort meurtri du quinquennat écoulé. Sous le règne du « débonnaire » Hollande et de son associé Macron, les travailleurs ont en effet subi une offensive sans précédent, menée avec détermination et brutalité, en trois temps.

Partager cet article...Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone